jeudi 14 septembre 2017

La Fée du Champ de Blé


Je conserve précieusement depuis des lustres un petit extrait d'un livre très précieux qui a été réédité de très belle manière par les Éditions JMG l'an dernier :


L’AUTRE MONDE
Ses possibilités infinies, ses sphères de bonté et de joie.
Expériences et Messages d’Albert PAUCHARD
Télépathiquement reçus et notés par "M.-J."
Précédé d'une Notice biographique
et d'un portrait de Albert PAUCHART (1878-1934)
Éditions JMG, 2016 - Bibliothèque des sciences psychiques

Président d'Honneur de la Société d'Etudes Psychiques de Genève, Albert Pauchard perdit brutalement la vie en 1934. Passionné par le spiritisme, il s'était efforcé, durant toute son existence terrestre, de donner la preuve d'une vie après la vie. Considérant la mort comme un passage et non une fin, sa famille et les membres de la Société d'Etude Psychique, s'efforcèrent d'entrer en relation avec son esprit. 
Ils y parvinrent au-delà de toute espérance ! Par l'intermédiaire de médiums fiables et sérieux, Albert Pauchard transmit ses ressentis sur le monde d'au-delà de la vie terrestre dans lequel il poursuivait son existence, donnant une description, inégalée à ce jour, du "pays d'après" auquel nous serons tous conviés à l'issue de notre périple terrestre. Le contenu de cet ouvrage a été reçu, dans des conditions absolument privées et très exclusives, peu après son décès, au cours des premiers mois de 1935 et jusqu'au début de 1937. 
C'est son épouse, Antoinette, qui est l'origine de la publication de ces messages destinés à apporter lumière, aide et réconfort aux êtres qui souffrent et cherchent à comprendre ce que nous devenons après la mort.


Voici ce petit extrait qui je l'espère vous donnera envie de lire cet ouvrage dans son intégralité :

La Fée du Champ de Blé

- Bonsoir, mes amis. J'ai vu quelque chose de splendide J'ai vu la Fée d'un champ de blé — et la manière dont elle s'y prend pour le vivifier.
Elle ne « travaille » pas. Non. Elle n'a aucun sens de devoir ni de responsabilité à son endroit.
Elle s'en va seulement de-ci de-là, comme cela… sans but apparent - mais avec un cœur plein de joie à cause de toute la beauté qu'elle perçoit
Elle voit le blé, sur son propre plan de conscience, alors que — pour vos yeux terrestres — tout dort encore du sommeil de l'hiver.
Elle parcourt le champ, en tous sens, sur ses pieds légers… Et, à mesure qu'elle prend conscience de la beauté de ce champ, son cœur s'emplit d'amour — tant et si bien qu'elle en vient à vouloir s'unir elle-même à toute beauté, la « prendre en elle » tout entière !
Et la voilà qui étend son aura… l'étend, l'étend… l’étend encore - jusqu'à atteindre les plus extrêmes confins du champ. Elle le prend vraiment tout entier en elle et, quand elle le tient ainsi, l'amour q'elle éprouve va s'intensifiant encore — en même temps que la lumière qui émane d'elle se fait, d'instant en instant, plus glorieuse et plus belle !
En s'étendant ainsi, elle paraît « se fondre » dans le blé pour s'unir à lui. Là-dessus, la lumière augmente encore et la voilà, elle, qui émerge à nouveau…
Elle reparaît comme en une nouvelle naissance. plus radieuse que jamais du fait de son amour même — tandis que, sous l'influence de sa présence, LE PRINCIPE VITAL ENTRE EN ACTIVITÉ dans chacun des grains matériels.
Comprenez-le bien : elle ne sait rien de tout cela. Elle ne connaît pas votre matière physique.
Pour sa vision, à elle, le champ apparaît tel qu'en été — un peu avant la floraison.
Sa conscience va uniquement à la beauté, qui éveille en elle l'amour.
Et l'amour fait son travail tout seul !
Jamais encore je n'avais réalisé à ce point combien l'Amour est, vraiment, la base même de la Création.
Toute création repose sur l'amour de la beauté, et toute créature naît de la joie qui en résulte !
C'est là le fondement même de l'Univers — et de tout ce qui vit dans l'Univers.
Car L'AMOUR EST UNE MERVEILLEUSE FORCE CONSTRUCTIVE tandis que la haine, même dans ses formes les plus anodines, est toujours destructive.
Voilà ce que j'ai découvert en face de cette splendide expérience !


Puissions nous prendre conscience et contempler la beauté de la pensée créatrice, nous laisser émouvoir par cette beauté et ainsi lui permettre à notre insu de se manifester, faisant couler à flots une Eau Vive de la Source invisible, non souillée, incommensurable !

Le regard numineux est particulièrement bienveillant.
Chaque parcelle de la terre et du cosmos apparaît comme le produit d’un enfantement.
C’est donc un regard paternel ou maternel qui s’opère. La distance entre la personne qui perçoit et le perçu diminue progressivement. L’individu devient ce qu’il voit. Tout devient proche et fluide comme dans un véritable bain de lumière qui jaillit de toutes parts et danse la vie. Les couleurs sont vives et chatoyantes. Elles paraissent se sourire mutuellement.
L’univers apparaît dans un calme absolu sans enjeu de quelque ordre que ce soit. Le chant perceptif s’élargit. La perception devient  sensitive.
Les images font place à des impressions chaleureuses et douces.
L’expérience numineuse ouvre la porte à la perception de l’essence des choses, dégagée complètement de leur définition et des mots qui les endiguent. L’esprit qui l’anime devient perceptible. Les entraides apparaissent. La cohésion se fait jour. Chaque élément du perçu est à la fois individuel et faisant parti de l’ensemble. Chaque chose apparaît donc à sa place dans sa plénitude d’existence et d’interaction.

vendredi 16 juin 2017

Dormez braves gens…

 Ils sont fous ces Romains nous disait Astérix !

De même que l'industrie agroalimentaire continue à appauvrir les sols, à détruire les abeilles,  et à rendre les cultivateurs dépendants des produits "phytosanitaires", les puissances financières qui n'ont que faire de notre santé s'obstinent avec le soutien du monde politique.

Au delà des intérêts financiers immédiats, l'objectif serait-il de saper notre microbiote intestinal le plus vite possible pour mieux nous mettre en dépendance ? (Cf. Ivan Illich)

Nous sommes en droit de nous interroger.

Les bénéfices financiers secondaires sont effectivement considérables.

De nombreux médecins - condamnés au mutisme par le Bon Ordre chargé de les mettre au pas - peuvent en témoigner. En effet les enfants dont les parents suivent les recommandations officielles sont très vite dépendants du système médical contrairement aux autres.

D'un point de vue financier il vaut en effet mieux avoir une population vulnérable qui consomme des "médicaments", qu'une population en bonne santé qui se prend en charge !


« …on médicalise l’émotion le plus tôt possible après la naissance : on ne tient pas compte des données scientifiques qui ont démontré qu’un nourrisson en bonne santé a besoin de 1000 jours après sa conception pour construire son système immunitaire naturellement. De même, aucune incitation intelligente – pourtant ce sont les conseils de l’OMS – n’a été faite pour l’allaitement maternel intégral les 6 premiers mois et une année matin et soir avant et au retour du travail de la mère. Or cet allaitement constitue la meilleure défense immunitaire de l’enfant avant ses 18 mois, et répond naturellement à tous ses besoins nutritionnels. 

On ne veut pas nous dire que la vaccination de plus en plus précoce avant la naissance impose les adjuvants – donc l’Aluminium, c’était auparavant le mercure – destinés à stimuler un système immunitaire immature.

Pourquoi l’aluminium dont on connaît désormais les dangers pour la Santé[1] a-t-il été retiré des vaccins vétérinaires, et pas des vaccins pour l’enfant ou l’adulte ? »

[1] Toxic Story – Pr Romain Gerhardi – Ed. Actes Sud

A cet instant 1 105 872 personnes ont signés sa pétition réclamant le seul vaccin obligatoire le DTP.

Le Bon Odre a déjà essayé en vain de faire taire le Professeur Joyeux…

De nombreux journalistes le doigt sur la couture du pantalon ont rivalisé en mode pervers pour le discréditer…

Pendant ce temps, au pays des droits de l'homme, au lieu de canaliser les flux migratoires on sort les forces de police, tandis que nos prisons sont des zones de non droit (Cf. Matons violents : la loi du silence sur France 5) !

Dormez braves gens, ayez confiance…
Les Romains s'occupent de tout !

mardi 10 janvier 2017

L'année du Coq de Feu…


Puisse cette année du Coq de Feu soutenir notre processus d'Éveil…


Cette année du Coq de Feu marque le début d'une période de recul collectif afin de mieux repartir en avant dans quelques années — une prise d’élan en quelque sorte.

Certaines fondations doivent être consolidées avant une période de grands progrès à l’horizon 2023-2024.

dimanche 3 janvier 2016

dimanche 4 janvier 2015

Une année sous le signe de l'Humour et de la Patience…



  • Depuis le solstice d'hiver nous sommes dans les énergies de l’année de la Vieille Femme – un temps de calme et de douceur, d’introspection et de guidance de l’âme, d’auto-acceptation et d’amour. Les énergies de la Vieille Femme représentent les énergies hivernales, la Lune Sombre (la nouvelle lune), la phase menstruelle et la marée basse. C’est un temps de réflexion, d’observation, de lâcher-prise et de circulation.
  • Que sont les énergies de la Vieille Femme - et quels dons nous réserve l’année de la Vieille Femme ?
  • Note : Cette année 2015 aura 13 Pleines Lunes, dont 2 dans l’axe Capricorne/Cancer :
  • Passage de l’inconscient à la lucidité, Axe exigeant, radical, on passe d’un extrême à l’autre, aller vers l’autre, accepter l’autre.
Voir également :

  • En une année du Bouc (de la Chèvre), on doit s'attendre à tout et surtout à l'inattendu. Des coups de théâtre se produiront à longueur de mois, de semaine et même de jour, dans la société comme dans les familles. Ceux qui ont les nerfs fragiles connaîtront des moments pénibles ; ceux qui ont le sens de l'humour, en revanche, s'amuseront bien. 
  • 2015 L'année de la Chèvre de Bois